Comment savoir le niveau adblue restant dans le réservoir ?

Les normes antipollutions sont de plus sévères, contraignant les constructeurs à innover pour limiter l’impact négatif des voitures sur l’environnement. Après le pot catalytique et le filtre à particules, c’est au tour de l’AdBlue de faire son apparition pour une plus grande propreté des moteurs diesel. Encore faut-il maintenir son niveau correctement. Alors, comment savoir le niveau adblue pour une meilleure efficacité ?

L’AdBlue, qu’est-ce que c’est ?

L’AdBlue est une solution aqueuse développée spécifiquement pour les moteurs diesel équipés d’un système de réduction catalytique sélective ou SRC. D’abord mise en place sur les poids lourds, la technologie SRC a pour but de convertir les oxydes d’azote en vapeur d’eau et en azote inoffensif en utilisant l’AdBlue. Cela dans l’optique de préserver l’environnement bien sûr, mais aussi d’échapper à la taxe diesel, imposée par le gouvernement.

Lire également : Quel pays possède une plaque d'immatriculation rouge ?

Cette solution aqueuse se compose principalement d’eau déminéralisée et d’urée d’une grande pureté. Lorsqu’elle est injectée aux gaz d’échappement, elle permet de réduire les émissions d’oxydes d’azote (NOx). En effet, à très haute température, l’urée que l’on injecte dans les gaz d’échappement provoque la formation d’ammoniaque, ce qui entraîne une réaction chimique. Celle-ci transforme alors les oxydes d’azote toxiques en vapeur d’eau (H2O) et en azote (N), deux éléments inoffensifs pour l’environnement. 

On peut donc dire que l’AdBlue est un produit non dangereux pour l’environnement, qu’il est biodégradable et soluble dans l’eau. C’est la raison pour laquelle la plupart des véhicules diesels actuels fonctionnent avec L’AdBlue, et ce, quelle que soit la marque (Renault, Peugeot, Audi, BMW, etc.).

A découvrir également : Voitures sans permis tuning : comment les transformer ?

comment savoir le niveau adblue

Comment savoir le niveau adblue qui reste dans le réservoir ?

L’AdBlue, contrairement à d’autres produits, ne se mélange pas avec le carburant. Les véhicules qui l’utilisent sont équipés d’un réservoir séparé qu’il faut remplir régulièrement. La contenance de ce réservoir spécifique varie d’un modèle de véhicule à l’autre. Il peut aller d’une dizaine de litres à près de vingt litres.

La consommation d’AdBlue dépend du style de conduite du conducteur du véhicule. Elle peut ainsi varier entre 1,5 et 3 litres tous les 1 000 km. Il est donc nécessaire de procéder à un remplissage régulier et de ne jamais laisser le réservoir se vider en totalité. En effet, si le réservoir d’AdBlue est complètement vide, vous serez dans l’impossibilité de démarrer la voiture.

Les véhicules qui sont équipés d’un réservoir pour AdBlue, disposent d’un témoin d’alerte sur le tableau de bord. Lorsque le niveau de la solution baisse, le témoin lumineux informe le conducteur de la nécessité de faire à nouveau le plein.  

Prenons le cas d’une Volvo XC40 D3 AdBlue, par exemple. Pour contrôler le niveau d’AdBlue, ouvrez l’application État voiture dans la vue Applications, puis appuyez sur Statut. Le niveau d’AdBlue restant dans le réservoir dédié s’affiche alors. S’il est trop bas, le symbole d’alerte apparaît sur l’écran conducteur. 

Ouvrez alors le réservoir et complétez la quantité de solution qui manque. Celle-ci est normalement indiquée sur l’application État voiture. Cette manipulation est simple, car les bidons d’AdBlue sont équipés d’un bec verseur adapté.

vous pourriez aussi aimer