Groupama Assurance Auto : l’assistance en cas de sinistre

Groupama est un assureur mutualiste qui compte plus de 2 000 agences. De plus, il dispose de 16 300 collaborateurs au service de ses clients dans toute la France. Groupama couvre tout ce qui touche à la vie quotidienne. Cela va de l’assurance habitation à l’assurance santé. En effet, avec un service de proximité et des formules d’assurance auto variées, il est facile de trouver le contrat qui vous convient. Voici des informations sur son assurance Auto.

Assurance automobile et voitures en panne

Votre assureur Groupama couvrent les pannes et le remorquage de votre véhicule. Toutefois, les réparations peuvent coûter cher, surtout si le véhicule est hors garantie constructeur. Ainsi, l’option assurance mobilité de Groupama couvre les pannes mécaniques. En effet, cela comprend les pannes du moteur, direction ou climatisation. De même, il y a les pannes d’électricité (démarreur, alternateur, verrouillage centralisé, alarme, etc.)

A lire aussi : Comprendre les variations de tarifs de l'assurance auto selon votre localisation géographique : stratégies pour en bénéficier au maximum

Par ailleurs, l’assureur prend en charge toutes les pièces et la main d’œuvre. Si votre voiture tombe constamment en panne et n’est pas fiable, il est peut-être temps de la remplacer ! En effet, c’est probablement le moment d’opter pour un véhicule moins polluant. Dans ce cas, vous pouvez bénéficier de la prime à la conversion. Cependant, cette prime ne s’applique pas s’il est totalement impossible de réparer ni d’utiliser à nouveau le véhicule.

Qui doit déclarer le sinistre, le locataire ou le propriétaire ?

En tant que locataire, il vous incombe de déclarer le sinistre à votre compagnie d’assurance.

A lire également : Impact du système bonus-malus sur le coût de l'assurance auto : Guide complet

Par ailleurs, si vous êtes le propriétaire et que votre bien est inoccupé, c’est à vous de déclarer le sinistre. De même, le syndic est tenu de signaler tout dommage causé aux parties communes, tel qu’un dégât des eaux. En effet, que vous soyez propriétaire ou locataire, vous pouvez vous adresser à un tiers, comme le courtier qui gère votre assurance.

Comment introduire une demande d’indemnisation en cas de sinistre ?

Vous pouvez déposer une demande d’indemnisation de l’une des manières suivantes

  • Déclarer le sinistre par téléphone ;
  • Envoyer la réclamation à l’agence par courrier avec accusé de réception ;
  • Soumettre une réclamation par courrier électronique ;
  • Déclaration en ligne ;
  • En personne à l’agence.

En cas d’urgence, appelez votre compagnie d’assurance. Par exemple, si vous avez une assurance automobile, vous pouvez bénéficier de services de remorquage en cas d’accident. Si vous êtes victime d’un vol ou d’un cambriolage, faites d’abord une déclaration au commissariat de police ou à la gendarmerie. Ensuite, faites une déclaration à votre compagnie d’assurance. Vous devez ensuite joindre le récépissé du dépôt de plainte à votre demande auprès de votre compagnie d’assurance.

Quels sont les délais pour introduire une demande d’indemnisation ?

Le délai légal pour introduire une demande d’indemnisation auprès de votre assureur dépend du type de sinistre.

  • En cas de vol, deux jours : c’est le délai pour déclarer un vol à domicile. Par exemple, un cambriolage. En cas de vol d’un véhicule, il convient de faire la déclaration dans les deux jours ouvrables suivant la découverte du vol.
  • Trente jours pour les catastrophes naturelles : dans les 30 jours suivant la déclaration officielle de l’état de catastrophe.
  • Cinq jours pour les autres sinistres : Il s’agit du délai de déclaration des accidents et des sinistres impliquant votre véhicule.

Par exemple, vous avez un dégât des eaux ou un accident ? Vous avez cinq jours à compter de la date de l’accident (ou de sa découverte) pour le déclarer.

 

vous pourriez aussi aimer