90 chevaux : combien de chevaux fiscaux ?

Après l’achat d’un véhicule, des démarches administratives doivent être réalisées conformément aux lois en vigueur dans le pays concerné. Parmi ces démarches, on retrouve l’établissement de la puissance fiscale ou du nombre de chevaux fiscaux du véhicule.

Cette puissance, souvent confondue avec celle du moteur de la voiture, sert à déterminer la taxe à payer pour l’immatriculation du véhicule. Nous nous intéressons dans cet article au calcul de la puissance fiscale d’un véhicule de 90 chevaux. Si vous possédez un tel véhicule, découvrez donc comment calculer et connaître sa puissance fiscale.

A voir aussi : Quels sont les véhicules d’occasion les plus vendus ?

Les chevaux fiscaux: qu’est-ce que c’est ?

Également connus sous le nom de puissance fiscale ou administrative, les chevaux fiscaux représentent une valeur obtenue à partir de la puissance du moteur d’une voiture. Cette valeur s’exprime en CV (chevaux vapeur) et est essentielle pour fixer la taxe à payer pour les certificats d’immatriculation du véhicule.

En plus de la taxe d’immatriculation, la puissance fiscale sert aussi à déterminer la prime d’assurance du véhicule. Vous pourrez ainsi obtenir votre certificat d’immatriculation et votre assurance qui sont deux documents nécessaires pour avoir les papiers de son véhicule à jour.. Ils vous permettent par la même occasion de rouler en toute quiétude et en toute liberté.

A voir aussi : Conduire une voiture sportive en conduite accompagnée

À quelle puissance fiscale correspondent 90 chevaux ?

Pour trouver la puissance fiscale d’un véhicule, l’on se sert d’une formule standard, normalisée en 1990 par tous les pays européens. Depuis ce temps, la formule a toujours pris en compte la quantité de CO2 libéré par le véhicule, jusqu’à l’arrivée des voitures électriques qui a entraîné sa révision en janvier 2020. La nouvelle formule adoptée exclut désormais l’émission de CO2 et tient seulement compte de la puissance du moteur du véhicule. Toutefois, l’application de la nouvelle formule n’est valable que si la voiture a été homologuée avant janvier 2018.

Ainsi, pour les voitures homologuées avant 2018, la formule de calcul du nombre de chevaux fiscaux est : PF = (CO2:45) + (P:40)*1,6. Quant aux véhicules homologués à partir de 2018, la formule revient à PF = (P : 40) *1, 6. P correspond à la puissance réelle du moteur ; PF à la puissance fiscale et CO2 à l’émission de dioxyde de carbone du véhicule.

90 chevaux combien de chevaux fiscaux1

Cette émission peut varier en fonction du carburant utilisé pour le véhicule. On peut donc avoir des émissions de CO2 différentes pour un même véhicule.

Par ailleurs, si toutes ces formules vous semblent un peu floues, vous pouvez vous servir d’un convertisseur en ligne qui calcule automatiquement la puissance fiscale d’un véhicule. Il vous suffit de renseigner les paramètres nécessaires pour que la plateforme vous sorte le nombre de chevaux fiscaux de votre véhicule. Le plus souvent, cette méthode de calcul permet d’avoir un résultat plus fiable. En appliquant l’une de ces méthodes pour un véhicule de 90 ch, vous obtiendrez généralement 4 chevaux fiscaux.

Trouver le nombre de chevaux fiscaux sur sa carte grise

Sur la carte grise de votre véhicule, vous pourrez également trouver la valeur de la puissance fiscale de votre véhicule. Il s’agit d’une carte fournissant plusieurs informations sur le véhicule comme le modèle, la puissance du moteur, sans oublier le nombre de chevaux fiscaux. Chacune de ces informations se trouve inscrite dans une case en particulier afin de faciliter la lecture.

On retrouve notamment le nombre de chevaux fiscaux à droite de la carte dans la case P.6, juste en bas de la case U.6. Notons que le montant de la carte grise se calcule grâce à la valeur de la puissance fiscale. Le calcul de ce montant dépend aussi de votre lieu de résidence, de l’âge du véhicule et des émissions de CO2.

À quel coût peut-on fixer l’immatriculation d’une voiture de 90 chevaux ?

Comme expliqué précédemment, la valeur du nombre de chevaux fiscaux permet de déterminer le coût d’immatriculation d’un véhicule. Pour faciliter le calcul, on fixe d’abord un coût au cheval fiscal, que l’on multiplie par suite au nombre de chevaux fiscaux du véhicule pour obtenir son coût d’immatriculation.

Étant donné que le coût du cheval fiscal varie d’une région à une autre, le coût d’immatriculation de votre véhicule dépendra de la ville où vous devez l’immatriculer ou dans laquelle vous résidez.

Il est à noter que chaque année, tous les conseils régionaux de France se réunissent pour fixer le prix du cheval fiscal pour chaque région. Vous pouvez vous tourner vers des simulateurs de taxe sur internet afin d’avoir une idée du montant de la taxe à payer dans votre région.

vous pourriez aussi aimer