Voiture : problèmes fréquents et solutions

Les pannes de voitures les plus courantes sont généralement liées à un dysfonctionnement au niveau du moteur. Toutefois, il peut être complexe de détecter les origines du problème, surtout pour les personnes qui ne maitrisent pas la mécanique. Par ailleurs, une voiture envoie généralement des alertes pour prévenir l’anomalie ou la panne. Aussi, le mieux est de porter attention aux signaux et de penser à vous arrêter pour éviter de causer plus de dégâts. Dans cet article, vous allez découvrir les pannes les plus fréquentes et les solutions pour y remédier.

Les démarrages difficiles

La batterie est la raison principale des démarrages difficiles. Cependant, il peut également être question du démarreur qui fatigue, de charbons ou de balais encrassés. Dès lors, il faudra identifier les problèmes énergétiques relatifs à la batterie. Entre autres, il peut s’agir d’alternateur, de régulateur de tension HS (Hors service) ou de fuite.

Lire également : Moteur de lève-vitre : quand et comment le remplacer ?

Aussi, il est indispensable de vérifier le système d’alimentation du carburant. Pour ce faire, il faut voir le circuit de la pompe à carburant et vérifier si le gavage est HS. Dans certains cas, le problème peut aussi venir de l’antidémarrage ou d’un fusible. Autrement, il peut s’agir de relais, d’un faux contact ou de problème de masse.

Concernant les voitures diesel, les bougies de préchauffage peuvent également être à l’origine d’un démarrage difficile, surtout dans le cas d’une injection indirecte.

A lire aussi : Comment obtenir un prêt automobile sans contrat à durée indéterminée ?

La perte soudaine de puissance

Si vous remarquez une perte soudaine de puissance, c’est souvent parce que le calculateur détecte une anomalie au niveau du moteur. Afin d’assurer le bon fonctionnement de la mécanique, l’injection et la suralimentation sont généralement mises au minimum, ce qui aura tendance à provoquer une perte de puissance considérable. Pour régler ces anomalies, la solution est souvent de redémarrer la voiture.

En outre, plusieurs causes sont possibles. Il peut s’agir par exemple d’un capteur qui n’envoie plus de signaux au calculateur ou d’un capteur qui indique une réelle anomalie. Dans les deux cas, pour limiter les risques, le système est sécurisé.

Pour analyser ces problèmes, il est nécessaire de brancher un appareil spécifique et d’effectuer un diagnostic sur votre véhicule. De plus, le fait de diagnostiquer votre auto permet de gagner plus de temps que de vérifier tous les aspects d’un moteur.

La présence de vibrations importantes

Concernant la présence de vibrations importantes, la cause la plus courante est le cylindre. Cependant, le symptôme varie entre l’essence et le diesel, puisque l’essence dispose de bougies d’allumage.

Les raisons fréquentes liées à ce problème sont l’injecteur, la bougie et la bobine d’allumage pour les voitures à essence, ainsi qu’un souci au niveau de la compression.

Toutefois, il est important de vérifier si les causes du tremblement ne sont pas liées au moteur ou à la transmission. Pour ce faire, vous devez tester la voiture au point mort et idéalement débrayé, en jouant avec l’accélérateur. Si les vibrations persistent, le problème vient généralement du moteur.

Par ailleurs, si les vibrations ne continuent que lorsque vous roulez, le souci vient peut-être de l’embrayage. Il est possible que les bi-masses se décomposent en morceaux et provoquent des tremblements dans l’embrayage.

Lorsque les vibrations apparaissent quand vous roulez de façon aléatoire avec une vitesse engagée, il est peut-être question des supports du moteur et de la boite. Quant aux vibrations causées par la vitesse, le problème vient parfois de l’équilibrage, des jantes voilées, de pneus déformés, mais aussi du parallélisme.

Un passage de vitesse difficile

Quand vous avez des difficultés à passer la vitesse, la raison la plus fréquente s’avère des synchros défaillants. Il est notamment possible de localiser cet élément dans la boite de vitesse. À noter, toutefois, que le prix de son remplacement peut être particulièrement onéreux.

En outre, si le passage est difficile pour plusieurs vitesses, il peut s’agir d’une usure spécifique de la tringlerie ou de l’embrayage. En ce qui concerne les embrayages hydrauliques, il sera question de l’émetteur et du récepteur. Il est important de préciser qu’un volant moteur endommagé et qui perd des ressorts peut également être à l’origine de ce type de problème.

La présence d’un sifflement

Lorsque vous entendez un sifflement à l’accélération, ce sont généralement les courroies accessoires qui patinent. Pour régler le problème, il vous suffit de les retendre. Il est également possible de les remplacer pour assurer la pérennité des composants.

vous pourriez aussi aimer