Définition de Quattro (Audi)

Le constructeur de voitures Audi, est connu pour les grandes innovations qu’il périodiquement apporte à ses créations. Quattro est un système de transmission qui a fait son apparition sur les voitures Audi en 1980, et dont le nom a été attribué aux véhicules.

Les récentes actualités comme la présentation de l’Audi S1 e-tron quattro Hoonitron lors de la Rolex Motorsports Reunion en août passé, ont ressuscité l’intérêt pour les modèles Audi Quattro. Quelle est la définition de Quattro ? Quels sont les caractéristiques du système Quattro ? Qu’est-ce que ce système de transmission intégrale implique ? Le point dans ce billet.

A lire en complément : Première voiture : à quoi faut-il penser ?

Quattro : un terme propre à la marque aux anneaux

Le constructeur de voitures Audi est bien connu pour ses innovations. Il a adopté le terme Quattro pour la première fois en 1980 pour désigner une de ses nouvelles révolutions en ce moment-là. Quattro est le terme utilisé par Audi pour désigner un système de transmission intégrale. Il est installé sur les voitures Audi à moteur transversal.

Cette dénomination a été accordée à la première auto qui a été commercialisée de 1980 à 1991. L’objet de cette dénomination a suivi une belle évolution au fil du temps. Le système à quatre roues de toute Audi porte désormais la dénomination.

A voir aussi : Moteur de lève-vitre : quand et comment le remplacer ?

Les points caractéristiques du système Quattro

Depuis 1980, année de sa création, le système Quattro a connu de nombreuses modifications. Il est aujourd’hui à sa sixième génération et son différentiel a beaucoup été modifié.

Produite en 1980, la première génération de ce système propose un différentiel mécanique ouvert. Les trois générations ayant suivi la première respectivement en 1988 et 1995 ont utilisé un différentiel autobloquant Torsen T1 avec interpont symétrique. Les deux dernières générations du système Quattro (2006 et 2010) sont composées, par ordre de sortie, d’un différentiel asymétrique autobloquant Torsen T3 et d’un différentiel asymétrique associé à une couronne dentée.

Le mode de fonctionnement du système Quattro

Pour mieux cerner le fonctionnement du système Quattro auquel Audi a recours dans la plupart de ses voitures, il faut d’abord connaître ses composants. Le système Quattro est composé :

de Quattro (Audi)

  • d’un boîtier de transfert : il est muni d’un différentiel central et sert à répartir le couple du moteur entre l’essieu avant et l’essieu arrière ;
  • d’un arbre de transmission avant : il sert de ralliement entre le couple du boîtier de transfert et le pignon principal d’entraînement avant ;
  • d’un arbre de transmission arrière : il représente un pont de liaison entre
  • le boîtier de transfert et les pignons d’entraînement arrière ;
  • de pignons d’entraînement : ce sont des accessoires qui favorisent l’augmentation du couple transmis aux roues ;
  • des différentiels interponts : des composants qui servent au transfert du couple entre les roues gauches et droites ;
  • d’une boîte de vitesse : elle est destinée à ajuster le couple du moteur à la vitesse de conduite choisie par le conducteur.

Le fonctionnement du système Quattro dans les voitures Audi est basé sur un principe assez simple. Ce système de transmission intégrale assure une répartition optimale de la force motrice entre les roues afin d’éviter au maximum les problèmes liés aux virages.

Lors d’une conduite normale, le couple du moteur est reparti suivant un rapport de 40:60 entre l’essieu avant et l’essieu arrière. Ce rapport peut considérablement varier en fonction du niveau de patinage d’une des quatre roues. Ainsi, on peut obtenir des rapports de 30:70, de 25:75, de 80:20, etc.

Cela s’explique par le fait que le système transmet la majorité du couple du moteur à l’essieu qui dispose d’une meilleure traction, afin d’assurer la stabilité du véhicule. C’est un système performant qui offre des avantages de conduite considérables.

Les avantages du système Quattro

Le système de transmission intégrale Quattro a l’avantage d’offrir des voitures plus sûres à travers des performances à grande vitesse et sur sols glissants. C’est un système qui est destiné aux modèles tout-terrain. Il offre une meilleure stabilité à la voiture qui en est dotée. Le véhicule sera alors stable sur les sols dont l’adhérence est compromise grâce à un contrôle des roues.

Le système de transmission Quattro permet aux voitures de subir moins de patinage. Cela offre une réelle sécurité sur les sols glissants. Quattro permet aussi de réduire les sous virages et les survirages, en offrant un maximum de sûreté lorsqu’on tourne. Appelé 4-motion chez Volkswagen, ce système est devenu une référence chez Audi.

Les pannes caractéristiques du système Quattro

Comme tout système mécanique, Quattro n’échappe pas à d’éventuels pannes. Celles-ci sont souvent liées à la vétusté des composants, soit à un dysfonctionnement spontané. Dans tous les cas, il est facile de reconnaître une panne caractéristique du système Quattro.

La première panne la plus récurrente sur un système Quattro a rapport avec les engrenages différentiels. Ceux-ci ont la particularité de vite s’user. Il y a aussi l’endommagement des croisillons des joints universels. Cela arrive souvent suite à une conduite sur des terrains difficiles.

Une panne au niveau du capteur ABS est également possible et peut être à l’origine d’un dysfonctionnement du blocage de différentiel électronique.

vous pourriez aussi aimer