Assurance auto : comment les chevaux fiscaux influencent-ils le prix ?

Dans l’univers des assurances, l’établissement d’un contrat auto est essentiellement basé sur la qualité de l’automobile. En effet, les assureurs ont la possibilité de quantifier la puissance et le niveau de risque du véhicule à travers les chevaux fiscaux. Cela leur permet de fixer convenablement la valeur de l’assurance. Les chevaux fiscaux influencent donc la valeur de toute assurance pour automobile. Comment cela est-il possible ?

Chevaux fiscaux : qu’est-ce que c’est ?

En règle générale, ce concept est une référence qui permet de fixer convenablement le prix d’une assurance auto. L’établissement de ce dernier est basé sur la puissance du moteur de la voiture en question. Ainsi, les chevaux fiscaux sont ce qui permet de mesurer avec précision la puissance théorique du moteur d’un véhicule. Ils sont donc importants.

A voir aussi : Qui a inventé la première voiture au monde ?

Le droit fiscal en a fait l’outil ultime capable d’agir et d’influencer le prix de l’assurance auto. Aussi, les chevaux fiscaux sont des outils permettant de classer les automobiles selon leurs performances. De même, ils permettent de déterminer la charge fiscale liée à votre automobile. En clair, ils renseignent sur les caractéristiques du moteur d’une automobile.

Quel est l’impact des chevaux fiscaux sur le prix de l’assurance auto ?

Les chevaux fiscaux ont une grande influence sur le prix de votre assurance en raison de la performance de ladite voiture. Il est constaté que les cas d’accidents dus à la vitesse constituent 27 % du rapport général d’accident de circulation. Ainsi, les automobiles rapides sont susceptibles de causer plus d’accidents que les moins rapides et moins puissantes. Le moteur est alors un indicateur précieux pour les assureurs.

A découvrir également : Pourquoi désactiver ASR ?

Pour quantifier le niveau de danger que représente une automobile, les compagnies d’assurances font donc recours aux chevaux fiscaux. L’objectif ici, c’est d’arriver à connaitre avec précision le degré de risque que représente un véhicule. Plus ce degré est élevé, plus grand est la valeur de l’assurance de l’automobile. Voilà comment les chevaux fiscaux influencent le prix de l’assurance.

Comment calculer les chevaux fiscaux ?

Le cheval fiscal désigne une unité de mesure qui permet de connaitre la puissance théorique du moteur d’un véhicule. La puissance théorique ou administrative étant donc le nombre de chevaux fiscaux, elle est exprimée en CV, symbole de cheval fiscal.

Pour connaitre le nombre de chevaux fiscaux de votre véhicule, vous devez procéder à un calcul. La formule utilisée à cet effet auparavant prenait en compte la quantité de dioxyde de carbone que le véhicule rejette ainsi que la puissance du moteur. Cette formule présentant des défauts, elle a été remplacée par la nouvelle qui considère uniquement la puissance mécanique de la voiture.

Ainsi, le calcul du nombre de chevaux fiscaux d’un véhicule se fait comme suit : Pf = (1,80 × [P/100]^2) + (3,87 × [P/100]) + 1,34. Ici, P représente la puissance du moteur exprimée en kilowatts (kW). Elle se trouve sur le carnet d’entretien ou est déterminée à la revue technique automobile du véhicule. Pf est la puissance fiscale ou le nombre de chevaux fiscaux en CV.

Quel est le prix du cheval fiscal ?

Le prix du cheval fiscal dépend essentiellement de la région dont vous êtes. Il n’est imposé par aucune institution, chaque région est alors libre de fixer le prix qui l’enchante. Le prix du cheval fiscal peut donc varier en fonction de l’objectif de la région. Si celle-ci veut encourager l’achat d’une certaine catégorie de voiture performante, elle peut réduire ce prix pour la rendre accessible à tous.

Le prix du cheval fiscal varie de 40 € à 50 € selon la région. La variation de ce prix dépend aussi du temps. Il est important dans la détermination de la charge applicable aux automobiles. Ainsi, afin d’estimer cette dernière, la valeur du cheval fiscal sera multipliée par la valeur indiquant la performance du moteur.

Où trouver les chevaux fiscaux

Vous pouvez facilement les retrouver sur toutes les pièces qui identifient votre automobile. Sur la carte grise, il est recommandé de regarder la partie P.6. Vous pouvez aussi trouver la puissance fiscale sur votre attestation d’enregistrement de matricule.

Si vous ne possédez pas encore ces deux pièces, vous pouvez trouver le nombre de chevaux fiscaux sur votre notice explicative. Lors de l’achat de votre automobile, assurez-vous d’avoir des informations liées aux chevaux fiscaux. À défaut de cela, vous devez tout faire pour connaitre le nombre de chevaux fiscaux de votre véhicule avant l’élaboration de votre assurance.

vous pourriez aussi aimer