Combien de chevaux possède ma voiture?

Vous ne vous contentez pas d’acheter une voiture, vous achetez votre compagnon pour les années à venir. Il est donc normal que vous soyez curieux de connaître ses différentes caractéristiques. Surtout quand il s’agit des chevaux ! Souhaitez-vous savoir combien de chevaux possède votre voiture ? Alors lisez cet article.

Les différents types de chevaux d’une voiture

En matière de voitures, il existe deux grands types de chevaux : les chevaux-vapeur et les chevaux fiscaux. Il est donc important de faire la différence entre les deux types de chevaux.

A découvrir également : Comment nettoyer l'intérieur d'un bloc moteur ?

Cheval-vapeur

La puissance d’un moteur est : également appelée cheval-vapeur. Le calcul du cheval-vapeur d’une voiture se fait en multipliant la cylindrée du moteur par le rapport volumétrique. Le cheval-vapeur est une unité de mesure utilisée depuis des années pour mesurer le pouvoir de traction d’une voiture. En effet, la puissance d’un moteur permet de calculer le nombre de chevaux dont disposera la voiture. Plus vous avez de chevaux, plus votre véhicule sera puissant.

Cheval fiscal

Les chevaux fiscaux sont une unité de mesure du droit fiscal sur la consommation de carburant. Le cheval fiscal est aussi appelé puissance fiscale. En effet, le cheval fiscal est calculé en multipliant le rendement du moteur par la cylindrée du moteur. Le rendement d’un moteur détermine la consommation de carburant. Plus la consommation de carburant est faible, plus le rendement est élevé. De ce fait, plus vous avez de chevaux fiscaux, plus la prime d’assurance à payer sera plus élevée.

A lire en complément : 3 Astuces pour préserver la beauté de votre véhicule

Comment calculer les chevaux d’une voiture ?

La puissance fiscale d’une voiture est un des facteurs les plus importants pour les acheteurs. Même s’il y a une certaine confusion quant à la façon de calculer la puissance fiscale d’une voiture, elle est simple. En effet, depuis 1998, la formule de calcul normalisée pour tous les pays européens à commencer par prendre en compte les émissions de dioxyde de carbone (CO²), exprimées en grammes par kilomètre (g/km).

La formule est la suivante :

  • Pa = (CO2/45) + (P/40)^1,6
  • Pa = puissance administrative
  • CO2 = Rejet de CO2 en cycle normalisé
  • P = puissance en kilowatts

Toutefois, depuis janvier 2020, le calcul de la puissance fiscale ou puissance administrative ne tient plus compte que de la puissance du moteur. Une nouvelle formule a été : adoptée pour les voitures essence ou diesel. Il s’agit de : 1,34 + (1,8 X (kW/100)²) + (3,87 X (kW/100)). Une fois le résultat obtenu, vous devez l’arrondir à l’entier supérieur ou inférieur. Par ailleurs, si votre véhicule est électrique, les chevaux fiscaux sont : calculés d’une autre manière. (0,00018 X kW²) + (0,0387 X kW + 1,34) est la formule utilisée.

Néanmoins, vous devez savoir qu’en France, l’estimation des chevaux fiscaux varie d’un État à l’autre. En effet, chaque État a le droit de fixer ses propres règles fiscales. La principale chose à savoir est que le numéro des chevaux fiscaux doit toujours être : précisé sur le certificat d’immatriculation. Il correspond à la puissance fiscale, exprimée en CV (C’est l’élément sur lequel sera basé le montant du certificat d’immatriculation).

Assurance auto en France et Puissance fiscale

La puissance fiscale est un des éléments qui entrent en compte dans le calcul de votre prime d’assurance auto. Son montant varie en fonction du véhicule que vous possédez. En effet, plus le véhicule est puissant, plus la prime sera élevée. La puissance fiscale mesure la consommation de carburant d’un véhicule lorsqu’il parcourt 100 kilomètres. L’assurance auto pénalise les conducteurs des véhicules puissants qui consomment beaucoup de carburant. Avec des véhicules économes en carburant, vous pouvez bénéficier de remises importantes sur votre assurance auto.

Qu’est-ce qu’un certificat d’immatriculation ?

Le certificat d’immatriculation, ex-carte grise est un document officiel qui atteste l’identité du propriétaire d’un véhicule, ainsi que son immatriculation et les données techniques du véhicule. Le certificat d’immatriculation est obligatoire pour circuler en voiture en France. Il doit être : conservé dans le véhicule et présenté à tout moment à la demande des forces de l’ordre ou des services de police. Toute personne qui possède une voiture doit en posséder une. Il est obligatoire pour circuler, sauf pour les véhicules prêtés, loués ou mis à disposition.

vous pourriez aussi aimer