Le temps d’attente pour le permis de conduire: combien de temps devrez-vous attendre ?

Le permis de conduire est un certificat de capacité autorisant la conduite de certains véhicules motorisés. Le délai de son obtention peut être varié selon les régions et les départements. Si vous souhaitez connaitre le temps qu’il faut pour passer ou prendre votre permis, la suite de cet article vous apportera plus de précisions.

Le délai d’attente au permis de conduire après un échec

Il faut souligner que la durée d’attente après un échec au permis de conduire est en moyenne plus courte en candidat libre. Vous devez garder aussi à l’esprit que ce délai varie selon les départements. Pour réduire le délai d’attente au permis de conduire après un échec, vous avez la possibilité de vous inscrire en candidat libre. Pour cela, vous devez envoyer une demande au service des permis de votre département. Notez que le délai d’attente au permis de conduire après un échec est de trois mois au minimum en candidat libre dans toutes les régions de la France.

A lire aussi : Quels sont les avantages des auto-écoles en ligne ?

Cependant, selon l’arrêté du 21 juillet 2016, le délai d’attribution des places d’examen en candidat libre ne peut pas dépasser deux mois. Cet arrêté est venu modifier le délai d’attribution de place d’examen qui était de quatre mois au maximum, mais force est de constater que ces délais ne sont toujours pas respectés par les ANTS (Agence nationale des titres sécurisés). Il s’agit d’un service administratif du gouvernement français qui s’occupe de la délivrance des permis de conduire. Théoriquement, retenez que vous avez désormais une idée claire sur le délai d’attribution de place d’examen avec l’arrêté du 21 juillet 2016. Après votre échec, vous avez la possibilité de redemander une date d’examen avec l’aide de l’auto-école en ligne.

Délai au permis de conduire après un échec en auto-école classique

Rappelons qu’en auto-école classique, le délai pour passer le permis de conduire après un échec est variable et plus long qu’en candidat libre. En effet, une auto-école a un nombre de places d’examen limité à recevoir chaque mois. Retenez que ce nombre varie selon le taux de réussite de l’établissement. Dans cette optique, il revient à l’auto-école de choisir à qui elle attribuera les places disponibles. C’est la raison pour laquelle l’auto-école ne peut pas vous garantir une place dans un délai raisonnable pour votre présentation à l’examen après un échec au permis de conduire. Retenez tout simplement que pour raison de manque de place d’examen du permis de conduire, le délai peut être plus long. Certains départements sont aussi en manque des inspecteurs. Tous ces facteurs jouent sur le délai d’attente d’un permis de conduire.

Lire également : Est-ce que l'embrayage est un vice caché ?

Sous les ordres d’une auto-école, vous pouvez reprendre des heures de conduites avant de vous présenter à l’examen. Dans ce cas, vous êtes tenus de régler les frais supplémentaires pour la conduite. Si vous êtes retrouvé dans une situation où il vous manque de place pour se présenter à l’examen, la conduite supervisée est une solution très importante. Vous avez la possibilité d’être assisté par votre auto-école pendant trois mois pour rouler sur 1000 kilomètres au minimum. Ce qui vous permettra d’avoir encore plus la main en matière de conduite et de maîtrise du Code de la route. Pour bénéficier de cette assistance, il suffit d’envoyer une demande à votre auto-école pour remplir les conditions qu’il faut.

Les réformes envisagées

Selon les réformes envisagées par le système d’expérimentation intitulé RDV permis en Occitanie, les places ne seraient plus attribuées aux auto-écoles. Pour ce système, les places seront attribuées directement aux candidats. Cette réforme suggère que les auto-écoles auront un mandat pour gérer les places et qu’il sera une sorte de procuration signée par l’élève. Selon ces règles, en cas d’échec, le délai de représentation est directement lié au nombre de points obtenus à l’examen. Les candidats seront représentés le plutôt que possible au fur à mesure que le nombre de points est élevé. Il s’agit d’un système qui vise principalement à favoriser les candidats à passer l’examen. Avec ce système, les peines des candidats seront totalement réduites et ils pourront passer l’examen dans un délai raisonnable. Il s’agit donc d’une réforme qui sera beaucoup appréciée par tous les candidats au permis de conduire.

vous pourriez aussi aimer