Comment faire pour avoir un certificat de scolarité ?

22

Voici ce que vous devez absolument savoir pour que tout se passe bien avec l’administration. Les choses sont très simples si vous suivez nos instructions et vous accompagnez de A à partir de cette page. Nos indications complètes et actualisées sont là pour vous faciliter la repérer et éviter les problèmes.

Tu ne fais que ce qu’on dit.

A voir aussi : Comment déclarer la cession d'un véhicule ?

Vous ne donnez pas votre numéro de téléphone, de préférence pour éviter un appel constant (que vous pouvez bien sûr arrêter, nous verrons).

Si vous êtes Français à l’étranger, Canadien à l’étranger, Belge à l’étranger, etc. Bref, si vous êtes dans un pays autre que le vôtre, vous n’avez aucune obligation et ne pouvez rien déclarer . Nous vous le recommandons. Vous constaterez que vous n’avez rien dans l’administration française commune à l’étranger. Il est également bénéfique car aller à consulat et répondre aux demandes des fonctionnaires qui ne savent rien à ce sujet est ennuyeux. Donc, dans ce cas, sautez cette étape. Pour plus d’informations,

A voir aussi : Comment justifier que l'on est étudiant ?

  • voir L’école à la maison dans le monde

Les administrations concernées par l’école à domicile sont pour la France : la mairie de votre commune et l’ Académie , également connue sous le nom d’Inspection académique, votre faculté. Pour la Belgique, voir Belgique.

Lisez le reste de cet article, il vous guidera à fond pour faire les bons choix quand il s’agit de la relation avec l’administration. Enfin, vous aurez également des lettres types pour chaque administration.

Voici ce que vous devez savoir pour éviter de perdre du temps et de vous soucier de l’administration.

Personne ne vous dérangera si vous comprenez le système et savez comment l’utiliser. Voici la première information pertinente point par point.

Comme nous l’avons dit, vous n’avez besoin de la permission de personne pour aller à l’école à la maison. Vous n’avez pas non plus besoin de l’approbation de l’Académie ou du CNED (National Centre for Distance Education).

  • Voir aussi : Quitter CNED

A – S’il s’agit de la première inscription scolaire à la maison, deux cas :

  1. Mon enfant a moins de 5 ans
  2. Mon enfant a 5 ans ou plus : lisez la suite

B – Si vous quittez l’école, vous n’avez besoin de rien. Pour un décrochage scolaire, il n’y a rien à faire, rien à signer. Un certificat d’annulation n’a pas d’existence légale. Et vous ne pouvez pas refuser l’inscription à une nouvelle école, à une nouvelle école, indépendamment qu’il soit éloigné ou non, en raison du fait que vous ne l’avez pas.

La vieille école signalera à l’académie que vous la quitterez, ce n’est pas un problème puisque… elle doit le faire !

  • Voir aussi : La génération de rapports n’est pas un problème

Procédures administratives 1/ Quant à l’école, il est temps de l’empêcher

Vous pouvez (éventuellement) lui remettre cette lettre que vous avez reçue en vous inscrivant :

  • Lettre à remettre à l’école

Ce n’est pas obligatoire, c’est si vous pensez que c’est utile si l’école insiste et se souvient. Sinon, dites simplement, verbalement :

Mon enfant fréquentera une autre école à partir de demain

Dans le cas doutes ou manque d’informations de votre site, voir ou examiner

  • Le vrai mensonge, un site qui orne ce que disent l’école et l’administration.

2/ Écrire pour l’académie

Il y a deux cas :

a) Ou vous prenez un cours accrédité (cours par correspondance)

b) Ou vous ne le prenez pas.

a) Si vous prenez un cours accrédité (CPC)

Avant, vous n’aviez pas à déclarer. En effet, la loi est claire et vaut toujours la peine :

Article L131—5 modifié par la loi n° 2018-778 du 10 septembre 2018 – Article 61

Les personnes responsables d’un enfant soumis à une obligation scolaire, telle que définie à l’article L. 131-1, doivent avoir un enfant inscrit dans une institution publique ou privée d’éducation ou de déclarer au maire et à l’organisme de l’État compétent dans le domaine de l’éducation qu’ils auront un enfant éduqué dans la famille. Dans ce cas , une déclaration annuelle est requise.

Votre enfant parce que vous avez suivi (payez) au moins un cours certifié par correspondance (voir la définition ci-dessous)est effectivement inscrit dans un établissement d’enseignement public ou privé. Le terme « école » fait également référence à un tribunal de correspondance approuvé (dans votre esprit : pas de classe physique, dur).

Cependant, l’éducation nationale a réussi à imposer une déclaration et vous menace. Il n’y a donc pas besoin de perdre du temps et de l’énergie. Nous déclarons.

CPC la plupart du temps faire une déclaration de l’école à la maison, afin de coopérer avec l’administration à partir de laquelle dépendent en cas de paperasse ou d’autres questions. Ils vous disent s’ils prennent en charge cette déclaration, dans leur offre, sur leur site Web.

Votre CPC déclarera votre école d’origine à la mairie de votre maison, qui à son tour informera l’Académie,

  • À moins que vous ne leur « demandez » de ne pas,
  • à moins que vous ne preniez verbalement cette déclaration vous-même. Dans ce cas, le CPC qui était censé déclarer que vous ne le ferez pas, parce que votre volonté en tant que citoyen dépasse son habitude d’agir !
  • à moins qu’ils oublient

Approuvé ? Agréé signifie que l’installation est reconnue par EN.

  • Qu’ est-ce qu’un cours reconnu ? (vidéo)

Mémoire :

  • Le cours accrédité n’est pas obligatoire.
  • Certains CPC font une déclaration à l’Académie et/ou Hôtel de Ville « pour vous », ils les spécifient dans leur offre sur leur site Web.
    • S’ ils font une déclaration à l’hôtel de ville, l’hôtel de ville lui-même fera une déclaration à l’Académie. Fondamentalement, les cours déclarent à l’Hôtel de Ville leur résidence (avec deux coups de pierre, de sorte que l’Académie soit informée du choix des instructions) N’hésitez pas à demander des détails à ce sujet.

L’ académie, une fois averti de « son école à domicile »,

  • vous contacter par courrier pour vous informer des conditions de l’inspection – qui n’est en fait qu’une visite de vérification car il n’y a pas de niveau vraiment contrôlé – (nous verrons)
  • et parfois ils l’utilisent pour vous effrayer. Tu ne prendras pas ça en compte.

Si le cours qui vous a proposé de faire cette déclaration ne l’a pas fait, vous pouvez, si l’académie vous contacte, dites :

  • c’ est un cours qui n’a pas fait son travail,
  • arrêter, je vous ai envoyé une déclaration et vous avez perdu c’est votre problème
  • ou vous pouvez faire cette déclaration vous-même (non lié) en envoyant une lettre standard (en bas de cette page).

Comment faire une déclaration ?

Envoyez, par courrier ordinaire ou par courriel, une lettre standard au bas de la page avec (si vous en avez un) le célèbre certificat d’éducation , également connu sous le nom de Certificat d’éducation ou le certificat d’inscription dans le cours Nous devons parler maintenant.

Certificat de scolarité, ou attestation de cours (si le cours est européen par exemple français) Tout d’abord, ce document n’a pas d’existence légale.

Auparavant, il valait la peine de montrer que nous avions un cours accrédité, et donc que nous étions en bonne position et que le contrôle n’était donc pas nécessaire. De cette façon, l’examen pourrait être évité.

Maintenant, même les personnes qui ont un cours accrédité sont contrôlées. C’est pourquoi le certificat n’a aucune affaire sauf pour vous apaiser et avoir plus de « preuve ».

Rappelez-vous déjà que si vous avez reçu une lettre de l’académie accréditant votre déclaration (par exemple, pour fournir un chèque), vous avez un certificat ici : cette lettre vaut la preuve d’identification à toute administration.

Mais comme le concept de certificat ou de certificat n’a pas d’existence légale, notre certificat est également valable ; même si notre cours n’est pas accrédité, parce que le concept de certificat n’existe pas et qu’il n’est pas obligatoire d’avoir un cours accrédité . C’est-à-dire que vous pouvez même faire des classes avec gratuit et notre certificat et tout va bien Madame la Marquise. C’est incontestable sur le plan juridique.

Maintenant, puisque vous préférez payer le cours approuvé, vous serez en mesure de vous délivrer un soi-disant certificat de scolarité en plus du certificat d’achat (facture). Un seul de ces documents serait suffisant pour prouver, si nécessaire, que votre enfant est « inscrit auprès d’un établissement d’enseignement public ou privé ». La facture vaut également un « certificat d’éducation » !

Mais encore une fois, puisqu’il n’est pas obligatoire, il n’y a pas besoin. Gardez à l’esprit que la certification n’est pas obligatoire, et le cours aussi.

  • Découvrez le certificat ou le certificat d’éducation dans la vidéo

( de même pour les académies, ces documents prouvent qu’il existe effectivement une inscription scolaire, mais ce n’est pas obligatoire, comme nous l’avons vu. Le certificat de notre site Web, que nous vous donnons à la fin de la page, est aussi bon que).

Ces documents sont de simples documents administratifs sans existence légale, donc ne vous faites pas un top, c’est un morceau de papier que nous ou un cours par correspondance donne et cela prouve que votre enfant a un cours approuvé. Même une facture ou un reçu suffit.

Exemple de certificat d’études :

Quand ?

Notez que le temps d’écrire l’administration ne vient que si un choix est fait : suivre un cours gratuit ou par correspondance. Ce choix, tu l’as fait ou tu le fais. Je vous rappelle que si ce choix n’est pas fait, toutes les bonnes pistes sont ici : choisissez un cours par correspondance.

notre site Web a un certificat. Le cours par correspondance donne également un reçu, qui a été appelé certificat d’études ou certificat d’inscription. Dans tous les cas, c’est le bon document. Ce n’est ni notre site, ni nous, mais ce cours est responsable de vous l’offrir.

  • Si vous le souhaitez, voir Certificat de site

Cours européens :

Le certificat de cours européen est important parce que le cours lui-même est important, par opposition à la lecture partout sur le web. C’est important en raison du droit européen : il s’agit d’une zone Schengen, et tous les cours de la zone sont importants ailleurs. Mais même les associations l’ignorent… sans parler des forums.

En outre, il a été dit que le cours n’est même pas obligatoire.

Tu vas l’envoyer. Mais non tout comme.

Notez une petite subtilité juridique : si vous inscrivez un enfant à un cours par correspondance que vous avez choisi (exclusivement sur notre liste de cours), il est toujours à l’école.

Parce qu’à partir du moment où il est inscrit à un cours par correspondance accrédité (CPC), votre enfant est officiellement dans un établissement d’enseignement C’ est la loi.

Quoi que dit le Code de l’éducation, un fonctionnaire ou même un ministre, la loi est comme ça. Elle n’a pas changé sur ce point.

b) Si vous ne prenez pas le cours

vous devez déclarer normalement

  • vous envoyez une lettre standard avec un certificat d’inscription à partir du site de l’école à domicile (au bas de la page). N’oubliez pas de le remplir avec les bonnes mentions, nom, adresse, etc.

Si vous décidez de ne pas déclarer, il est nécessaire de fournir une solution de réserve (voir ci-dessous) en cas de demande de l’administration.

Nous résumons :

Si vous ne prenez pas le CPC, vous envoyez une lettre au pied notre certificat d’inscription.

Si vous prenez le CPC,

  • choisir (…) Suivi en accompagnement (cliquez ici). Vous avez déjà accompagné ? se connecter (pour les soucis, consultez la FAQ)

sur cette question.

b) Si vous ne prenez pas le cours

vous devez déclarer normalement

  • vous envoyez une lettre standard avec un certificat d’inscription à partir du site de l’école à domicile (au bas de la page). N’oubliez pas de le remplir avec les bonnes mentions, nom, adresse, etc.

Si après Réflexion que vous décidez de ne pas déclarer, il est nécessaire de fournir une solution de réserve (voir ci-dessous) en cas de demande de l’administration.

Nous résumons :

Si vous ne prenez pas le CPC, vous envoyez une lettre au pied notre certificat d’inscription.

Si vous prenez le CPC,

  • choisir (…) Suivi en accompagnement (cliquez ici). Vous avez déjà accompagné ? se connecter (pour les soucis, consultez la FAQ)

vous pourriez aussi aimer